Actualités et liens

________________________________

Rencontres


En raison de l'épidémie de Covid-19, nous accueillons les personnes avec masque et lavage des mains ou avec le laisser-passer sanitaire.


    La justesse de l’analyse et de l’interprétation est confirmée par le retour du groupe à la personne qui expose son rêve. L’effet bénéfique est intense pour elle et imprégne le groupe d'un authentique sentiment de compassion.

Inscrivez-vous...


________________________________


Le rêve du mois

    Chaque mois, j'interprète un rêve qu'on m'a confié. 
Ensuite il est archivé dans la rubrique

Le rêve du mois qui a été publié régulièrement jusqu'en août 2020 sera désormais publié sans périodicité stricte.

Pour éviter de passer à côté d'une bonne interprètation, il faut se dire que ce n'est jamais à une conservation d'un comportement ancien que nous sommes conviés, mais plutôt à l'audace d'un comportement nouveau, jamais encore vécu ou pas encore pleinement vécu.


Septembre 2021
 
Le Massif central suivi du Tigre
(Deux rêves nocturnes faits par Luc un homme de 64 ans.)

     Je suis dans un bus sur une route du Massif Central, un peu au sud d'Issoire et je m'apprête  à descendre au prochain arrêt quand je croise Sylvie. Je regrette de ne pas l'avoir aperçue avant car la rencontre est trop brève après toutes ces années. Nous nous prenons dans les bras tendrement. Mais je dois descendre du bus et ça me fait souffrir car je constate que nous n'avons pas la même destination.

     Luc souffre au moment du rêve du manque d'amour qu'il a depuis toujours envers son épouse. Il a tenté des solutions dans sa vie pour trouver l'amour dont la fréquentation d'une autre partenaire nommée Sylvie. Sylvie et Luc se sont beaucoup aimés, mais pour une raison qui a échappé à Luc, Sylvie l'a quitté et il y a de cela bien des années. Après d'autres essais infructueux avec d'autres femmes, Luc s'était résigné depuis longtemps à vivre avec son épouse en s'adaptant bon an, mal an quand a surgi ce rêve.

     La route de Luc traverse une situation affective centrale et massive et Luc le sait puisqu'il en souffre. Le transport en commun peut signifier ce qui transporte l'âme et qui est commun à toute l'humanité, c'est à dire le sentiment amoureux. Sylvie représente donc le sentiment amoureux qu'il a rencontré avec elle et qui lui échappe. "Nous n'avons pas la même destination". Le rêve semble dire à Luc que cette façon-là d'aimer ne lui est pas destinée. Donc, Luc doit descendre du bus et renoncer à ce genre d'amour. Il est destiné à autre chose.

    Luc réfléchit à ce à quoi il est destiné. Depuis des années, il se confronte avec son épouse pour ne pas se laisser envahir, voire définir par elle et ses reproches. Il voudrait que ça cesse. Depuis quelques temps, il s'oppose à elle en lui remettant ce qu'il lui appartient et plus il tient fermement sa position sans colère mais aussi sans lui donner la possibilité de fuir, plus il sent la relation changer.


Le tigre.
(Rêve fait par Luc 3 semaines plus tard.)

    Je suis dans une pièce avec d'autres personnes. Quelqu'un ouvre une petite porte dans le mur et des tigres entrent dans la pièce. J'ai un petit sentiment de crainte vite envolé et j'accueille un superbe tigre que je prends dans mes bras en enfonçant mes doigts dans sa fourrure. Je ressens le tigre, sa férocité potentielle, sa puissance et son indépendance. Il ne se laisse pas faire et sait le faire savoir, il ne se laisse faire que lorsqu'il il sent qu'on respecte sa nature et son territoire.

     Luc fait immédiatement le rapprochement avec sa relation avec son épouse. Depuis qu'il s'exerce à intervenir pour lui faire respecter son territoire et son quant-à-soi, et qu'il repense à son désir amoureux inaccompli, celui-ci est moins massif et plus central du tout. Il s'exerce a être tigre dans la relation, parfois doux, parfois agressif, mais toujours puissant et vigilant à faire respecter ce qu'il est dans le respect de l'autre. 

   Luc avait déjà fait un rêve de tigre au début de son mariage. Celui-ci rodait autour de sa maison et Luc s'était barricadé pour ne pas le laisser entrer par peur de se faire dévorer. Ce qui veut dire qu'il s'était barricadé dans une situation de non-amour pour se protéger de l'envahissement de son espace vital par son épouse. Ce qu'en fait il faisait déjà avec ses  parents et c'est pour ça qu'il avait du mal à les aimer. Il aurait pu les aimer s'il avait su montrer les dents et se faire respecter d'eux. Mais ce n'était pas en son pouvoir à l'époque.

      Le comportement tigre porte des fruits inattendus. Il y a peu, son épouse lui confiait: "J'aime bien quand tu me tiens tête, ça me rassure ! "



________________________________


Liens



Mon site personnel autour de mes navigations :


***

Un site d'information et de ressources jungiennes
Tout sur CG Jung et la psychologie des profondeurs

***

Association pour le Développement du 
Rêve Eveillé Libre
J'ai fait ma formation au rêve éveillé ici :

***

Dialogues avec l'ange
Des documents peu connus sur l'origine de cet enseignement spirituel.

***

Artas
Ecole de vie intérieure reliant les dimensions psychologiques et spirituelles de l’homme.
J'ai suivi cet enseignement durant 2 années.

***

Patricia Montaud
Elle enseigne le dialogue miroir avec la nature.patricia montaud.org

***

Des témoignages d'EMI
IANDS
Association Internationnale pour l'Etude des Etats Proches de la Mort

***

La psychanalyse corporelle
Revivre son passé pour mieux vivre son présent

***

Association Recherches Mimétiques
ARM
Elle a pour but de structurer la recherche liée à la théorie mimétique de René Girard , (la violence et le sacré, le bouc-émissaire) et d'organiser sa diffusion.

***

Lanza del Vasto, philosophe de la relation, apôtre de la non-violence, poète de la transparence, fondateur de la communauté de l'Arche.

***

Communauté de l’Arche
de
 Lanza del Vasto.
 On y expérimente 
d'autres manières de vivre, d'agir, d'entrer en relation à partir du lien étroit entre la vie spirituelle, l'éthique, l'action sociale et politique.
J'ai vécu avec ma famille dans cette communauté.
Elle est chère à mon coeur.

***